Bienvenue au pays de l’expression artistique !

Le pas de côté : comment un avocat devient artiste peintre

Peintures, textures, tubes d’acrylique, pots de médium, pinceaux, brosses, chassis, toiles et j’en passe… Regarder, observer le monde, à l’endroit ou à l’envers, son réel ou ma réalité… Telle Alice au pays des merveilles, passer de l’autre côté du miroir et découvrir un autre monde fait de couleurs, de traits, de courbes, de tâches et de liberté.

Ha qu’il est bon de se laisser aller là où mes pas me mènent ! Ceux-ci m’ont construit, chaque jour, sans que je ne m’en aperçoive, un chemin jonché de merveilles. Aux septiques je l’affirme : on peut ne pas savoir où nous conduit le vent, puis faire un pas de côté, prendre le temps de regarder d’autres horizons, et s’y épanouir!

cropped-color-1739607_1920.jpg

De la robe au tablier ; du palais à l’atelier

Le pedigree de votre artiste peintre n’est pas commun mais pas extraordinaire pour autant : après un doctorat de droit qui m’a fait goûter aux joies de l’enseignement, de la transmission et de la recherche, un temps élue municipale, quelques années comme juriste dans le secteur immobilier, j’ai endossé la robe noire de l’avocat et me suis essayée à la legaltech. Le point commun dans tout cela : l’amour des gens, la volonté d’aider, l’altruisme ; mais aussi le goût de la construction, de l’architecture, des droites, des courbes, des perspectives, des alignements, des contrastes… Et puis un jour je suis tombée dans un chaudron de peinture magique et n’en suis pas sortie indemne.

Se découvrir peintre, un émerveillement de chaque jour

La peinture, la couleur, sa symbolique, ses pigments, ses vibrations, ses énergies, les courbes qui dévoilent peu à peu des formes douces, brutes, contrastantes ou encore sensuelles ; toutes ces merveilles sont entrées chez moi un jour où, dans la Lune, j’avais oublié de fermer la porte de mon univers réglé sur la Norme. La robe noire a embrassé les couleurs de l’arc-en-ciel, l’avocate a adopté le regard du peintre. Quelle surprise quand je me suis laissée aller à écouter tout ce que ces couleurs avaient à me raconter. Tel L’ Auvergnat, elles m’ont réchauffée le corps et le cœur à la manière d’un feu de joie !

J’étais chez moi.

La peinture comme espace de liberté où jouer

Je suis libre.

J’aime ne pas être contrainte par des règles (le comble de l’avocat…). Je préfère choisir mon support, le thème, la couleur de mes œuvres selon mon intuition. Cette part sacrée qui susurre parfois à notre oreille la voie sur laquelle poser son pied. L’intuition qui fait parfois que ma peinture guide mon pinceau, et non l’inverse. Une peinture instinctive en quelque sort, quel bonheur !

Pour préserver cet espace de liberté, le prendre au sérieux – sans pour autant rompre avec la légèreté du jeu, de l’enfant qui s’amuse avec des tubes d’acrylique – j’ai la chance de suivre des cours de peinture aux ateliers « Terre et feu » à Paris. Je ne peux que vous recommander cette association dont les intervenants, professionnels de l’art, savent capter ce qui vous anime lorsque vous frappez à leur porte.

De pas en pas, me voici artiste peintre

Ce feu qui m’anime, je l’alimente. L’instinct ou l’intuition ne suffisent, il faut connaître l’histoire de l’art m’a conseillé un jour un ami peintre. Qu’à cela ne tienne! Me voilà engrangeant des lectures, cycles de cours, Mooc, conférences, certaines chaines youtube aussi. J’aurai l’occasion de revenir sur ces sujets. Pour l’heure et pour les amoureux de la couleur, laissez-moi juste vous recommander les ouvrages de Michel Pastoureau Bleu Histoire d’une couleur ou Le petit livre des couleurs du même auteur co-écrit avec Dominique Simonnet, celui de Kandinsky Du spirituel dans l’art et dans la peinture en particulier ou encore l’ouvrage de Johannes Itten Art de la couleur.

J’espère pouvoir partager avec vous l’émerveillement qui me suit chaque jour. J’aimerais vous faire goûter à ce bonheur qui me fait vibrer, à ces couleurs qui peuvent être sidérantes, à ces formes qui peuvent bouleverser ou heurter, à ces assemblages qui peuvent faire rêver.

Faire de mes rêves une vie, voilà un bon commencement…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s